Flash news
logo
Panneau-publicitaire

Madifing Diané répond à Charles Wright : " Nous sommes aussi capables de nous protéger..."

2022-05-05 10:26:27

Conakry - L'ancien gouverneur de la région de Labé n'a fait que réagir à une liste de suspects cités par le procureur général près la cour d'appel de Conakry pour crimes et abus de pouvoir du régime du président déchu Alpha Condé.


Quelques heures après la libération d'Alphonse Charles Wright, Africaguinee.com a rejoint Madifing Diane, qui n'a juré aucun crime, pour dire qu'il était prêt à se défendre.


"Ils vont prouver ce dont ils nous accusent. Nous sommes aussi capables de nous protéger. C'est son droit, c'est un procureur. Il peut inviter qui il veut, mais il ne les accuse pas. Il se base sur ce que nous Les faits qui lui sont présentés citent des noms et il doit témoigner. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter pour cela. ne semble pas avoir peur.

Le mercredi 4 mai 2022, le procureur général a annoncé qu'il avait dirigé les poursuites contre l'ancien président Alpha Condé et 26 autres hauts dignitaires de son régime. Ils sont soupçonnés d'avoir joué un rôle dans les crimes commis après le référendum constitutionnel.


Madifing Diane, qui prétendait être "innocente", a défié ceux qui l'ont cité de prouver qu'il était l'auteur d'un quelconque crime.


"Celui qui se blâme pour quelque chose, se blâme pour quelque chose. Je sais que mes mains sont propres et je sais que ma conscience est claire. Ma religion n'autorise pas une âme dans mon casier. C'est facile de dire qu'il était responsable, il a tué. Peut-on dire que j'ai tué, demande l'ancien ministre de la Sécurité sous le régime d'Alpha Condé.


à suivre…

Partagez à vos amis

Laissez moi votre avis. Merci!